Le Soleil des Cyclades (extrait)

Afin de souhaiter la bienvenue à tous ses nouveaux abonnés et remercier ses fans de la première heure, Amarante vous offre une exclusivité : un extrait du Soleil des Cyclades d’Hélène March…

***

« Jean n’avait plus revu Olga depuis cette soirée ratée. Combien de fois avait-il revécu ce cauchemar pendant ses nuits d’insomnie ? Il ne s’était pas senti fier de lui et, malgré tout, il n’arrivait pas à l’oublier.

Quelques années plus tard, ses parents avaient reçu le faire-part de mariage d’Olga. Il avait blêmi et aussitôt sauté sur sa moto. Il avait roulé longtemps sans but précis. Il n’avait jamais su si ses yeux embués avaient été la cause de son accident. Un obstacle avait jailli devant lui, et il avait perdu le contrôle de son engin. Sa course s’était terminée contre un camion. Lorsqu’il avait repris connaissance, il se trouvait à l’hôpital, vivant malgré la gravité de ses blessures. Il savait qu’il ne trépasserait pas. Il se souvenait des paroles d’Olga. Un jour, elle lui avait raconté ce qu’une gitane lui avait prédit. Elle devait se marier deux fois. Elle avait cité le prénom de celui qu’elle allait épouser dans quelques semaines et le sien. Ils en avaient ri ensemble. Puis, après réflexion, il en avait déduit que cela lui prédisait une longue vie. Il ne mourrait pas des suites de cet accident, donc pas en moto ! Il s’était donc accroché à la vie et avait lutté pour guérir son corps blessé… Sa bonne étoile ne l’avait pas abandonné !

Phénomène troublant ? Coïncidence ? Difficile de croire à de tels événements surnaturels, lui, si pragmatique, et pourtant… leur destinée devait être écrite quelque part, comme toujours.

         Assis sur la tombe d’Olga, à présent, il savait… »

© Amarante Éditions, 2018

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :